Skip to content

Julie Villevet

La course d’une vie

Je m’arrête. J’ai l’impression que tout cela est vain. Pourquoi ce sentiment me prend aujourd’hui, je l’ignore. J’ignore pourquoi je continue de courir. Peut-être parce que le sol sous mes pieds refuse de s’arrêter.