Skip to content

La Bible, c’est combien de livres ?

© DR
Tu l’as peut-être remarqué: protestants, catholiques et orthodoxes n’ont pas le même nombre de livres à l’intérieur de la Bible! Pourtant, tous parlent de la même Bible… Comment expliquer ces différences?
Nathalie Egger

Sais-tu combien tu as de livres dans ta Bible? Il y en a au moins 66: 39 dans l’Ancien Testament et 27 dans le Nouveau. Ces livres sont présents dans toutes les Bibles protestantes, mais également dans toutes les Bibles catholiques et orthodoxes. Bonne nouvelle: nous avons au moins une base commune!

Dans la Bible des catholiques, on trouve huit livres supplémentaires et des ajouts aux livres d’Esther et de Daniel. Ils sont tous rangés entre l’Ancien et le Nouveau Testament. Les catholiques les appellent les livres «deutérocanoniques», ce qui signifie les livres qui ont été ajoutés dans un second temps au premier ensemble de livres de la Bible. Ces livres sont des écrits historiques, prophétiques et poétiques.

Publicité

Dans la Bible des orthodoxes, il y a tous les livres des Bibles catholiques, ainsi que six livres et des Psaumes supplémentaires. Certains courants orthodoxes spécifiques, comme les orthodoxes éthiopiens, ont encore davantage de livres.

Pourquoi ces différences ?

Ces différences s’expliquent dans les manuscrits très anciens de la Bible. L’Ancien Testament a longtemps été diffusé en hébreu. Or, les manuscrits du texte hébreu présentaient le même nombre de livres que les Bibles protestantes. Mais vers 270 av. J.-C., une traduction en grec a été réalisée à Alexandrie, que l’on appelle la Septante. Dans cette traduction, on trouve des livres supplémentaires, qui ont peut-être été écrits à ce moment-là. Ce sont tous ces livres de la Septante qui figurent dans les Bibles orthodoxes et une partie d’entre eux dans les Bibles catholiques.

Qui a décidé ?

On ne retrouve aucune trace dans l’histoire d’une décision officielle concernant le choix des livres qui apparaissent dans les Bibles protestantes. Il semble donc que les livres ont été rassemblés naturellement et petit à petit, selon le statut divin et l’autorité qu’on leur a accordés.

On sait par contre que du côté catholique, c’est en 1546 lors du Concile de Trente (c’est-à-dire un grand rassemblement d’évêques), qu’a été définie la liste officielle des livres qui devaient apparaître dans les Bibles.
Du côté orthodoxe, ils ont tout simplement inclus dès le départ dans leur Bible tous les livres présents dans la Septante.

Une question de langues

Tu le sais probablement, les livres de l’Ancien Testament ont été écrits en hébreu et ceux du Nouveau en grec. Pour les protestants, il était nécessaire qu’un livre de l’Ancien Testament ait été écrit en hébreu pour qu’il ait l’autorité d’être inclus dans la Bible. Tous les livres supplémentaires qui se trouvent dans les Bibles catholiques ou orthodoxes proviennent de manuscrits qui ont été écrits en grec, probablement plus tard que ceux rédigés en hébreu.

Du côté du Nouveau Testament, la sélection a été beaucoup plus simple. Les livres se sont imposés d’eux-mêmes. Car lorsqu’on a commencé à les faire circuler ensemble, à les envoyer ensemble d’une Eglise à l’autre, on a reconnu que ces livres-là avaient été inspirés de Dieu et méritaient une attention particulière. Nous avons donc les mêmes livres. Tu as cependant certainement entendu parler des évangiles de Thomas ou encore de Judas, qui raconteraient une histoire un peu différente des quatre évangiles que tu as dans ta Bible?

Ces évangiles sont à la base de nombreuses théories polémiques sur Jésus, comme celle du Da Vinci Code qui affirme que Jésus aurait été marié à Marie de Magdala et aurait eu des enfants. Mais aucune Bible ne considère que ces évangiles viennent de Dieu, car ils ont été écrits bien plus tard, par des auteurs se faisant passer pour Thomas ou Judas, ou d’autres encore. C’est donc un peu facile de réécrire l’histoire après la mort de tous les personnages dont il est question…

Quelle Bible est la meilleure?

C’est important que tu saches pourquoi tu considères certains livres comme inspirés par Dieu et pas les autres. Toute la polémique du Da Vinci Code, par exemple, se base sur l’idée qu’il y existerait d’autres évangiles que l’Eglise aurait cachés pour manipuler les chrétiens. Mais cette théorie est sans fondement puisque, nous l’avons vu, ce sont les livres qui se sont imposés d’eux-mêmes aux chrétiens. Tu peux donc avoir confiance en ta Bible: des millions de chrétiens avant toi ont reconnu que les livres qu’ils contenaient étaient fiables, divins et remplis d’autorité pour diriger ta vie. Ils ont un caractère divin et exceptionnel.

Si tu en as l’occasion, c’est tout de même intéressant de lire une fois les livres des autres Bibles. Ils t’apprendront certaines choses sur l’histoire entre la fin de l’Ancien Testament et le début du Nouveau. Car avais-tu remarqué que l’histoire de l’Ancien Testament se termine autour de l’an 450 et que celle du Nouveau Testament débute vers l’an 0? Que s’est-il passé entre temps? Sans les livres deutérocanoniques, impossible de le savoir. Tu peux lire ces livres en achetant par exemple une Bible dans la version de la Traduction Œcuménique de la Bible (TOB).

Pour aller plus loin : La Bible dans tous ses superlatifs

Par Nathalie Perrot

Just4U

Article tiré du numéro Just 4U n°75 – Juillet – Septembre 2018

Thèmes liés:

Publicité